Je ne sais pas coudre, mais ... ça n'a pas empéché l'été de pointer enfin le bout de son nez. Voir même plus vu les températures caniculaires. Et moi ... Et ben je fonds comme tout le monde, mais avec bonheur. Et dans la fraicheur relative des nuits parisiennes, je fais travailler mes petites mains.

J'ai ENFIN fini le châle commencé mi mai et abandonné faute de laine.


Pour finir j'ai fait la pointe et le tour en gris fumée de chez Phildar. Et hop le tour est joué. Embalée, offerte, l'écharpe à changé de main et je suis passé à autre chose. Dans la joie et la bonne humeur partagée - Elvire était ravie.

Je rappelle ma phrase du 29 mai : "Un jour quelqu'un osera se plaindre de la chaleur. Et ce jour là, moi je me souviendrai de ce 29 mai, et de sa température quasi polaire." Promis, juré, je m'en souviens. Et je fais le plein de chaleur. Je me goinfre de soleil. Le retour à vélo, le soir, dans mes hauteurs est un vrai plaisir - si si je le jure même avec la grimpette.

D'ailleurs, une petite photo. Quelqu'un peut croire qu'on est en plein Paris, sur les bord du Canal ?