Je ne sais pas coudre mais … dans la chaleur de l'été enfin là, j'ai encore plus envie d'être capable de me bricoler une robe sublime avec un ruban et un bout de tissu ... En attendant après un mois de travail acharné et de nuits sans sommeil, j'ai enfin vaincu mon Himalaya.

Du coton mercerisé trop très fin, avec des aiguilles n°3. Et je ne vous parle pas des finitions. Sur le papier je n'étais même pas sur de comprendre tous les mots.

Le modèle vient de ce catalogue : 

 

Mais, tel Paul Emile Victor, je suis revenu du Groênland (avec tous mes doigts, pour le tricot c'est mieux) et j'ai fini mon pull.

Après une petit séance de congratulations chez ma la mercière du marché, j'ai arpenté Paris en Vélib avec. Le petit courant d'air qui m'a rafraichit le ventre était des plus agréables.

J'ai fait un tour chez Lil Weasel. Suis resorti avec du coton, de l'alpaga, des aiguilles circulaires et un petit journal de couture. Parce que bon, on ne sait jamais, l'inspiration pourrait venir une nuit ! Avec le petit supplément pris chez ma la mercière j'ai de quoi occuper mon été. Une petite vingtaine de livres par dessus tout ça et on devrait pouvoir profiter tranquillement du farniente sur les plages grecques ...