je ne sais pas coudre mais ...

02 septembre 2014

Les Bonnes Résolutions et les mathématiques ...

Je ne sais pas coudre mais …

Apprendre fait partie des mes bonnes résolutions. Les fameuses bonnes résolutions… Celles qui chez moi (je ne sais pas pourquoi, sur ce coup là, je ne me sens pas trop seule…) reviennent, année après année, à cette période, et auxquelles je m’accroche comme un noyé à sa bouée. Au moins jusqu’en décembre (octobre ? noooon …).

Habituellement ça commence à me travailler à la fin du mois d'aoùt. Jusqu’à aujourd’hui, je m’exhortais à être raisonnable. Pas de promesse qu’on ne peut pas tenir. Rien d'insurmontable. Donc pas plus de cinq BR (Bonnes Résolutions – vous noterez le pluriel…).et on s’y tient. On peut y arriver. C’est juste une question de volonté (quand je vois comment je résiste à un pot de Nutella…).

Résultat : dans les grandes années j’arrive vaguement à en tenir une et le premier janvier je suis obligée de remettre tout le reste sur le tapis avec un vague sentiment de culpabilité.

Cette année, TOUT est différent. J’ai trouvé LA solution. Simple comme une équation mathématiques. J’en ai au moins cinquante des BR. Pas moins. J’ai tout quadrillé, tout couvert. Avec ça, je suis wonder woman (rentrer dans le caleçon qui brille et la ceinture qui serre en fait évidemment partie.) Parce que une sur cinq, ben mathématiquement ça fait dix sur cinquante. C’est scientifique. Et là, bingo ! Quand faire mentalement la liste de tout ce qu’on a respecté scrupuleusement (bon d’accord, autant qu’on a pu) prend plus de trente secondes, ben moi je dis qu’on est un peu une héroïne des temps modernes. 2014 c’est sur, je dors sept heures par nuit (même six heures, je prends), je post au moins deux fois par mois, je ne hurle sur personne. Je passe du rang d’impératrice de la procrastination à celui de simple sujet. je maigris, j’accepte l’idée que je ne serais jamais Kate Moss (petite contradiction soit, mais je rappelle que Wonder Woman veut sauver la planète tout en portant du lycra dans lequel il y a surement des phtalates, des sulfites et de l’huile de palme …).  Peut-être bien que je vais enfin me réconcilier avec moi-même. Je l'ai dit je ne recule devant rien.  Et puis vu mon âge canonique, il serait temps ! et bien sur … Last but not least, j’apprends à coudre.

La preuve en images :

IMG_4782

 

Une de mes créations de l'été. Que j’ai portée ! Juré, craché.

IMG_4781

 

Je reconnais que l’encolure à la fluidité d’une armure et qu’il reste quelques marques de craie parce que j’ai tracé le patron sur l’endroit (celui qui a inventé la craie de couturière indélébile mériterait un tatouage frontale avec).

IMG_4779

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais ça ressemble quand même plus à une chemise qu’à une serpillère. Donc … Le bouton est dans la direction de la boutonnière. On va y arriver. Il faut juste un peu d’obstination.

Allez, c’est pas le tout mais faudrait quand même voir à s’y mettre. Prmis, la prochaine fois je vous explique comment avec 9 pelotes, des aiguilles circulaires, une voiture de loc. et 7000km on fabrique un nuage … Pas mal comme teaser non ?

 

Posté par Melanika à 16:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


24 décembre 2013

Esprit de Noêl ...

Je ne sais pas coudre, mais ...  J'ais quand même eu vaguement envie de faire quelques cadeaux moi même. Esprit de Noêl quand tu nous tiens ... Soyons très honnête, l'idée n'a pas fait long feu. Pas le temps, ni le courage . Excuse bidon. Surtout un gros doute sur mes capacités. Je ne suis pas sur d'être capable d'assumer les "C'est très joli ! C'est quoi exactement ? Ah, un sac ... BIen sur ! J'adore. "
Et pourtant je me suis quand même un peu lancé. Pour l'anniversaire de ma soeur chérie j'ai eu une commande. La première de ma vie de tricoteuse folle. Une housse de bouillote. C'est pas le plus glamour mais en en terme de forme ça reste assez simple. Faisable sans prendre des risques fous. Attention, connaissant plutôt bien ma soeur adorée, les contraintes sont TRES strictes : pas de synthétique, du doux, pas de laine qui perd ses poils, du très doux, pas de couleurs trop vives, du super doux. Un tour chez les tricoteurs volants, et me voila équipée de Baby Alpaca Cusco Aster et Ecru et .... Une paire d'aiguilles circulaires et en route.

IMG_4285IMG_4288

Le tout en free style. Parce que le moins qu'on puisse dire c'est que tout ce que j'ai trouvé comme modèles c'était carrément tue-l'amour. Mettre ça dans son lit c'est le divorce assuré. Quoi qu'il en soit, j'ai comme l'impression que ma soeur d'amour était contente. (Pour ceux qui se posent la question E K sur la bouillote = les initiales de la propriétaire)

IMG_4286

Prochaine étape, l'anniversaire de mon autre soeur chérie. Comme elle tricote aussi bien que moi, il va falloir que je trouve une autre idée. Un défi, un challenge, une gageure ... C'est au mois d'août, j'ai un peu de temps pour y penser !

En attendant, les fêtes de Noêl étant propices aux longs trajets en voiture et aux soirées au coin du feu j'ai investi dans 8 écheveaux de Olan écru, téléchargé un modèle issu direct du poulailler et glissé une paire d'aiguilles circulaire N°5,5 dans mon sac de voyage (l'avantage des circulaires en plus du reste c'est qu'en voiture je ne risque pas d'éborgner le Dude ... non négligeable !). Une heure de jogging et une heure de tricot par jour devrait me permettre de remettre mes chakras dans l'ordre et de retrouver suffisamment de zénitude pour d'affronter 10 jours de fêtes de famille. Comme disait quelqu'un que j'ai bien connu : "La famille y'a rien de pire mais on a rien inventé de mieux."

Sur ces sages paroles, je souhaite à tout ceux qui me font l'immense honneur de me lire, un très joyeux Noêl. Et pour les autres ... Tant pis pour eux.

Posté par Melanika à 15:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

18 décembre 2013

I'm back !

Je ne sais pas coudre, mais ... Revenir après une telle absence c'est comme retourner faire du sport après une blessure ... Une sorte de stress !Je cours après le temps qui me file entre les doigts, après le sommeil qui déserte mes nuits, après le calme des soirées d'hiver. Je saute dans un taxi après une réunion pour accompagner punkette chez le psy qui va, c'est sur, lui rendre son sommeil. Le premier qui me repond telle mere telle fille, je montre les dents. J'enchaine un rv de boulot avec la dermato qui va faire disparaître l'acné de mon ado. Bref, je suis une caricature de moi même ! Et comme toute wonder woman qui se respecte, j'ai un besoin vital de me dééééééétendre. Alors je tricote, je crochète, je brode. En un mot, je crée quoi ! Ça a en plus l'immense avantage d'occuper mes nuits.  

Pour preuve une photo du pull que j'ai tricoté pour Punkette. Ce fut TRES TRES laborieux. Premier essayage : "Heu, je prefères les manches serrées en bas ?" . Bon rajoutons quelques rangs de côtes en bas des manches. Calme et sérénité !

Deuxième essayage : "C'est un peu court non ?" Au grands maux les grands remèdes. Je l'ai pendu une nuit mouillé avec des cailloux plein la capuche. Détente et zénitude.

Troisième essayage : ""Le serré des manches, je peux l'avoir aussi en bas du pull ? " J'ai rajouté des côtes en bas du pull. Méditation et acceptation. 

Pas de quatrième essayage. Là ma grande, c'est à prendre ou à ... prendre ! Calme et sérénité, mon c.. ! Argh ... Chassez le naturel, il revient au galop !

IMG_4253

 

IMG_4244

Bon, je crois qu'on y est enfin arrivé. Charly Abdul, le compagnon de Rose me semble d'accord. Mais soyons très clair. Elle ne va quand même pas le mettre tous les jours ! Le fait main c'est bien mais ça ne vaut pas un sweat Eleven Paris. Ce qui est sur c'est que Punkette elle a le chic pour vous ramener directement au terminus des prétentieux ... Juste pour info le modèle vient de . Comme vous pouvez le constater on en est assez loin ! Et la laine vient de ma mercerie chérie. J'ai oublié de noter les références. Si ça intéresse quelqu'un je vous mets ça très vite en ligne.

Sans vouloir faire du teasing à outrance, après une aussi longue absence, je reviens très vite avec ma première oeuvre sans modèle. Une pure création. Et pour être sur que tout se passe bien je l'ai fait pour moi. Si je dois, un soir de pleine lune, me transformer en sorcière, je saurais à qui m'en prendre.

Et pour finir digement, la vitrine d'un magasin de bougie à Barcelone. J'ai passé 20' devant et vu les prix le dude m'a attaché à mon vélo pour éviter que je rentre dans la boutique ...

IMG_4192

IMG_4191

Posté par Melanika à 16:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 septembre 2013

Un tapis pour la vie ...

Je ne sais pas coudre, mais ... ce que je sais faire suffit à Punkette pour l'aménagement de sa chambre. J'avais promis un tapis. Chose promise, chose due. Parce que pour tout vous dire, le jonc de mer c'est très joli, mais fortement déconseillé pour une chambre d'enfant. Vous avez déjà essayé de monter une maison playmobile à genoux sur du jonc de mer ? Ben c'est pas du tout confortable. D'où le petit tapis qu'elle peut déplacer comme elle veut.

J'ai découvert à cette occasion le Hooked Zpagetti. Crocheté avec un pieu en bois (crochet N°12) - J'ai juré au Dude que je n'allais pas me mettre à manger de l'ail. En résumé, ça monte vite, ça consomme beaucoup et c'est plutôt drôle à faire. Je vous épargne les commentaires qu'on a déjà lu XX fois sur la ressemblance avec une séance de muscu ou sur la tandinite inévitable. Pour le modèle, il s'agit d'une libre impro à partir de ce modèle. Est-ce que quelqu'un pourrait s'extasier sur le fait que j'arrive à créer un lien ? Merci petit haricot !!!

Bon, je confesse, si tôt fini, si tôt posé, même pas lavé. Ça gondole un peu, mais je fais confiance à l'activité journalière de Punkette pour avoir raison de ce mouvement disgracieux. Et comme c'est lundi et que lundi tout est permis, je vous présente ....

Punkette, herself. Qui, exceptionellement, a accepté de poser. Mais attention n'en prenons pas l'habitude et n'y revenez plus ! Alors profitons en, une petite dernière pour la route.

Quant au pull, toujours pour la même, commencé il y a déjà deux semaines, ma foi ... Jusque là tout va bien. Aussi improbable que ça puisse paraitre, ça ressemble à un pull. Voir même à ce pull. Suite au prochain épisode ...

 

 

Posté par Melanika à 15:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

09 septembre 2013

Du tricot mais pas que ...

Je ne sais pas coudre mais ...  Heureuse fille que je suis, je sais lire. Et même je ne vous cacherais pas que j'aime ça. Pas de départ en vacance sans une valise de livres, pas de grasse mat. sans un bon roman et pas de bain sans un polar...Même -surtout...- dans mes toilettes y'a de quoi faire passer le temps. 

 

Résultat de mes pérégrinations estivales :

Fuck america (Edgard Hilsenrath - Ed. de Poche)

Les déambulations de Martin Bronski qui tente de subsister à New York dans les années 50, le temps de finir l'écriture de son roman "Le branleur". C'est drôle, mais pas que. Grossier mais jamais vulgaire, jouissif, émouvant. Et, comme toujours Hilsenrath, magnifiquement bien écrit.

 

Lonesome dove (Larry McMurtry - Ed. Gallmeister)

 

Une découverte. Mon coup de coeur de l'été. Deux tomes, 1200 pages de western qui nous entrainent à la suite d'Augustus McCrae et de Woodrow Call, ex-Texas rangers de légende, du Texas au Montana pour convoyer un troupeau. J'ai eu l'impression de lire un film de John Ford. Tous les archetypes du genre y sont, depuis le cow boy solitaire jusqu'à l'indien TRES méchant, en passant par la pute et le vieux cuistot mexicain. Du pur bonheur. Attention j'ai eu un mal de chien à enchainer avec autre chose ! (d'ailleurs j'ai replongé dans le western avec Céline Minard "Faillir être flingué")

PS : pas eu le temps de faire une photo avant que les deux tomes ne quittent la maison. Ils sont parti en vacances en Bretagne chez une amie.

 

L'homme qui aimait les chiens (Leonardo Padura - Ed. Metailié)

Un roman historique sur l'assassinat de Trotsky. On voyage de la Sibérie jusqu'à la Turquie en passant par Cuba et ailleurs. Absolument pas racontable mais passionnant. Le dude qui l'a lu aussi s'est amusé à vérifier les détails historiques sur internet. Tout est vrai. Un travail de documentation pharamineux, une écriture passionnante. Ça se lit comme un polar.

Pour en revenir à ce qui nous occupe j'ai découvert une petite mercerie dans le Xième que j'adore. Mon nouveau spot. Une petite boutique à l'ancienne avec de la laine (beau stock Bergère de France), des boutons, des aiguilles , du fil à coudre, des fermetures éclair, du ruban etc. Une vraie caverne d'Ali Baba. Tenu par un jeune homme passionné par le tricot et la lecture. On a du mal à le croire et pourtant ... Jetez un coup d'oeil sur sa page facebook, ou mieux allez constater par vous-même. (Les tricoteurs Volants 22 rue de la Fidélité, Paris X). Vous ne serez pas déçu.

Pas de nouveau bricolage aujourd'hui. Faut dire que je me suis lancée dans un pull pour la punkette qui est train de me rendre chêvre - le pull pas la punkette- ! Impossible d'arriver aux bonnes dimensions. Comme il semble difficile de changer celle de ma fille, je recommence mon tricot, again and again ! Pour la première fois de ma vie de tricoteuse, je suis totalement en free style. Je m'attends à un gilet pour sortir les poubelle, avec des trous plus grands pour les bras ... Tenage au courant avec photo à l'appui.

Posté par Melanika à 21:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


Back from Holidays

Je ne sais pas coudre, mais ... J'ai parcouru 6 000km en voiture armée d'une paire d'aiguilles à tricoter. Mon sac à tricot à dormi dans un hôtel en Serbie (sorti par erreur par le Dude), s'est réveillé dans une résidence grecque et a pris l'air sur un ferry italien.

Résultat : chaque membre de ma smala m'a passé commande ... Et qui veut un bonnet "mais bien serré, étanche !" (sic) et qui le pull "SUBLIME" avec une tête de tigre, et qui une tunique bien longue, en jersey, aiguille n°2 ... Je n'avais pas prévu un tel succès. 

A l'arrivée : un Odette Joli directly from La Poule (je ne sais toujours pas créer un lien. Promis je m'y mets très vite) en Alpaca gris clair dont je suis assez contente.

Reste à le bloquer, mais ça, vu mon emploi du temps ça peu prendre des semaines la rentrée m´étant tombée sur le coin du nez comme une brique. On se charge tous les jours -we inclus- de me rappeler que "j'ai bien profité...". Ben oui, je confirme. 

En douce, pour faire mentir le titre de ce blog, une petite surprise. J'ai pris mon courage à deux mains, j'ai exhumé ma MAC, et je me suis lancée. En live pour vous mon premier essai, un genre de tote bag´ sans tote.

 

Bon ok c'est pas encore ça mais y'a comme qui dirait de l'idée. Juste assez pour donner envie de persévérer -Malgrés les commentaires du dude : on avait rien pour sortir les poubelles ? même pas mal-

Promis, je vous tiens au courant.

 

PS : Merci petit haricot, sans toi ce serait la cata !

Posté par Melanika à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 juillet 2013

Je ne sais pas coudre, mais ... ça n'a pas empéché l'été de pointer enfin le bout de son nez. Voir même plus vu les températures caniculaires. Et moi ... Et ben je fonds comme tout le monde, mais avec bonheur. Et dans la fraicheur relative des nuits parisiennes, je fais travailler mes petites mains.

J'ai ENFIN fini le châle commencé mi mai et abandonné faute de laine.


Pour finir j'ai fait la pointe et le tour en gris fumée de chez Phildar. Et hop le tour est joué. Embalée, offerte, l'écharpe à changé de main et je suis passé à autre chose. Dans la joie et la bonne humeur partagée - Elvire était ravie.

Je rappelle ma phrase du 29 mai : "Un jour quelqu'un osera se plaindre de la chaleur. Et ce jour là, moi je me souviendrai de ce 29 mai, et de sa température quasi polaire." Promis, juré, je m'en souviens. Et je fais le plein de chaleur. Je me goinfre de soleil. Le retour à vélo, le soir, dans mes hauteurs est un vrai plaisir - si si je le jure même avec la grimpette.

D'ailleurs, une petite photo. Quelqu'un peut croire qu'on est en plein Paris, sur les bord du Canal ?


 

Posté par Melanika à 19:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 juillet 2013

Mon Himalaya à moi

Je ne sais pas coudre mais … dans la chaleur de l'été enfin là, j'ai encore plus envie d'être capable de me bricoler une robe sublime avec un ruban et un bout de tissu ... En attendant après un mois de travail acharné et de nuits sans sommeil, j'ai enfin vaincu mon Himalaya.

Du coton mercerisé trop très fin, avec des aiguilles n°3. Et je ne vous parle pas des finitions. Sur le papier je n'étais même pas sur de comprendre tous les mots.

Le modèle vient de ce catalogue : 

 

Mais, tel Paul Emile Victor, je suis revenu du Groênland (avec tous mes doigts, pour le tricot c'est mieux) et j'ai fini mon pull.

Après une petit séance de congratulations chez ma la mercière du marché, j'ai arpenté Paris en Vélib avec. Le petit courant d'air qui m'a rafraichit le ventre était des plus agréables.

J'ai fait un tour chez Lil Weasel. Suis resorti avec du coton, de l'alpaga, des aiguilles circulaires et un petit journal de couture. Parce que bon, on ne sait jamais, l'inspiration pourrait venir une nuit ! Avec le petit supplément pris chez ma la mercière j'ai de quoi occuper mon été. Une petite vingtaine de livres par dessus tout ça et on devrait pouvoir profiter tranquillement du farniente sur les plages grecques ...

 

 

 

 

Posté par Melanika à 13:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 juin 2013

Un bonnet afghan pour le géant vert !

Je ne sais pas coudre, mais ... J'ai quand même envie de bricoler avec mes menottes un cadeau pour la naissance de ma petite nièce, prévue pour le 13 juillet. Alors j'ai passé commande [http://peaceandwool.com/kits-a-tricoter/19-un-bisou-et-au-nid.html/ICI]. Le colis est arrivé samedi. J'ai adoré ! Le prix est raisonnable et comme on peut le voir sur mes magnifique photos, la présentation est très soignée. La laine est aussi belle que promis. Un magnifique bleu indigo. Une petite erreur dans les explications mais rien de grave. Dans l'ensemble c'est très clair. 

Après 2h de muscu (aiguille n°15 quand même ...), le résultat n'est pas tout à fait à la hauteur de mes attentes ! En témoigne la grandiose photo qui suit.

 

J'ai un peu l'impression d'avoir tricoté un bonnet afghan pour le géant vert ... Est-ce du à l'absence de bébé dans le nid ? Comme punkette refuse de jouer à la poupée depuis déjà une éternité, tout ce que j'ai trouvé pour faire illusion c'est une Bécassine tricotée par ma grand-mère. Pas sur que le rendu soit le même. Promis, je referai une photo avec ma petite nièce  ...

Histoire de me remonter le moral et l'ego, je commence autre chose. Pour moi, rien que pour moi et toujours pour moi. Un stock de coton mercerisé d'un rouge basque magnifique m'a tapé dans l'oeil sur le stand de ma mercière préférée au marché. Vu que sa clientèle atteint une moyenne d'âge qui frise les 70 ans, elle m'adore ! Démo obligatoire de tout ce que je fais à partir de ce que j'ai acheté chez elle. J'adore jouer les mannequin entre la boucherie et le fromager. Tout le monde y va de son commentaire. Dès que j'ai fini, j'attends les vôtres ... Je comparerai !

 

Posté par Melanika à 02:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2013

Catastrophe annoncée ...

Je ne sais pas coudre, mais ... Je ne sais pas non plus compter ! La catastrophe c'est confirmée. Pas assez de laine pour finir le châle de Melle Vire. Il va falloir que je développe des trésors d'imagination pour trouver une solution qui donne l'impression que c'était voulu dès le départ ! Alors en attendant que l'inspiration m'illumine, j'ai laché mes aiguilles pour un crochet n°6 (il a tout d'un pieu - on pourrait croire que je me lance dans l'exorcisme !) et j'ai utilisé un stock d'Aviso de chez Phildar en anthracite et en Orange pour  faire des sets de table dont j'avais envie depuis longtemps. (j'adorerais pouvoir mettre un lien avec le site phildar mais au jour d'aujourd'hui j'en suis totalement incapable. Si une âme compatissante passe par là ...)

Plus de scooter depuis lundi dernier suite à une rencontre un peu brutale avec une voiture. J'ai peur hélàs qu'elle ait eu le dernier mot. Voyons le bon côté des choses, il fait beau et je découvre Vélib. Si les rv continuent à s'enchaîner à ce rythme, plus besoin d'essayer le maillot de bain de l'été dans le noir sous mon jean ... J'ai pris un abonnement à l'année.

Posté par Melanika à 21:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]